#1 Découverte : Hapiness Shuzo Oshimi

On débute ce nouveau petit format où j’aborderais de mes découvertes (mangas, comics, etc…) et éventuellement pour changer peu, étant en plein marathon de film coréen je vous ferais part également de mes récents films que j’ai pu découvrir !

Depuis peu, grâce aux quelques éditeurs qui publient les mangas de Shuzô Oshimi (les fleurs du malK-ioon, Dans l’intimité de Marieédition Akata), j’ai pu découvrir le « catalogue » de ce mangaka dont j’apprécie de plus en plus le travail ! Ayant terminé « Dans l’intimité de Marie » qui fut une grande surprise, en parallèle de ma lecture des fleurs du mal j’ai pu lire récemment le premier volume d’Hapiness de chez Pika édition.

Les mythes vampiriques vu par Shuzo Oshimi

happiness-tome1-pika

Hapiness est l’une de me plus grandes attentes des nouveautés de cette année. Intrigué par la manière dont l’auteur allait abordé ces mythes qu’on retrouve très souvent au travers de nombreuses œuvres (films, livres, série, jeux vidéos..) et donc de l’un des êtres fantastiques le plus populaire de l’imaginaire contemporain : Le vampire !

 

Shuzô Oshimi Revisite donc le genre dans Hapiness où on suit le quotidien d’un simple lycéen Mako qui est dans l’obligation de réaliser les « corvées » de ses camarades de classe. Il se retrouvera un soir agressé par une jeune fille assoiffée de sang qui lui proposera un choix qui changera à jamais sa vie : Mourir ou devenir l’un de ses semblables ?

Comme on peut le remarquer dans ses précédents mangas, l’auteur cherche une nouvelle fois à représenter l’adolescence dans Hapiness. En utilisant également les mythes vampirique, Shuzo ochimi sublime la période de l’adolescence grâce à cet être fantastique. Suite à son brutale passage en tant que vampire, inconscient de sa nouvelle nature Makoto Okazaki ne se reconnaît plus…Son corps ne semble plus être le sien. L’histoire est simple et j’aime beaucoup l’application apporté dans les dialogues et comment se construit les relations entre les personnages, je sens que le développement des personnages sera l’un des grands points du manga.

C’est depuis « Dans l’intimité de Marie » que je trouve que Shuzo Ochimi a graphiquement beaucoup évolué, dans le cas de l’intimité de Marie cela rendait certaines scènes plus intenses, on ressentait parfaitement la crainte, le sentiment de malaise que ressentait le personnage principal. C’est pour cela que j’apprécie particulièrement l’attention qu’il apporte au sein de ses dessins et de la composition des pages dans Hapiness.

Hapiness-Tome1-Pika-edition

Hapiness tome 1 Shuzo Oshimi – Pika édition

Le rendu est sublime ! C’est avec des traits soignés et un découpage original qu’il retranscrit efficacement les émois de Makoto se voit être intensifié depuis son terrible accident. Ces émotions vivent causées par sa nouvelle formée telle que cette joie intense de se balader la nuit tombée ou ses pulsions sexuelles qui se semblent être accentuées à cause de sa soif de sang.

Lorsque Makoto lutte contre sa nouvelle nature, les dessins se déforment, les cases se confondent les unes avec les autres dans cette mise en page minutieusement bien construite.Le jour semble lourd et pesant, cela est montré par ces traits plus agressifs représentant les rayons du soleil, tandis que quand la nuit se présente Makoto semble être libre.

L’attente fut longue mais je ne suis loin d’être déçu du résultat , je n’ai qu’une seule hâte, c’est de découvrir la suite d’Hapiness qui semble être excellente !

happiness

Hapiness tome 5

Une réflexion sur “#1 Découverte : Hapiness Shuzo Oshimi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s